13.000 personnes adhèrent au groupe “Masques et antimasques” d’un avocat liégeois

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Afin de dénoncer les atteintes aux libertés individuelles dans le contexte des nombreuses mesures “Covid-19”, l’avocat liégeois Mathieu Simonis a souhaité rassembler celles et ceux qui partagent cette préoccupation, tout en réfléchissant à l’opportunité de constituer une asbl en vue d’éventuelles actions en justice. En un gros mois, plus de 13.000 personnes se sont inscrites à son groupe Facebook appelé “Antimasques” au début du mois d’août et rapidement renommé “Masques et antimasques” pour être moins provocateur. Le groupe, d’ailleurs, incite au dialogue courtois entre ses membres aux opinions régulièrement divergentes.

En ligne de mire: le port du masque. “Sans consensus scientifique, sans élection ni commission d’enquête parlementaire, nous sommes contre la mesure arbitraire et infantilisante que constitue le port du masque obligatoire, de même que d’autres mesures liberticides actuellement mises en œuvre sur le territoire national“, résume le groupe. En ajoutant toutefois qu’il invite ses membres à se conformer aux consignes du conseil national de sécurité, “même s’ils les trouvent stupides“.

Mais d’autres questions sont soulevées comme les conséquences financières des mesures de cette crise pour des très nombreux secteurs économiques, le chômage économique et les vagues de licenciements attendues, les conséquences psychologiques et psychiatriques, l’arriéré judiciaire considérable obligeant les justiciables à supporter des situations injustes sans possibilité de saisir un juge, la réalité d’une deuxième vague, l’attente du testing massif, les arrêtés spéciaux d’application immédiate sans contrôle parlementaire normal, …

Lien vers le groupe.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer