“Au lieu de déambuler en rue les clients des commerces devraient attendre dans les cafés”, estime le président du commerce liégeois



La plupart des commerces sont actuellement ouverts et “les files devant et dans les magasins sont proscrites si les clients sont trop nombreux. Il leur est conseillé de revenir plus tard. Fort bien … mais finalement tous ces clients vont se retrouver à déambuler en masse – au mépris de la distanciation sociale – dans les piétonniers des centres-villes, les allées des centres commerciaux ou encore dans les rues des zones commerçantes en périphérie alors que s’ils avaient l’opportunité d’aller boire ou manger dans les brasseries-restaurants, ils seraient dispersés.” Est-ce là l’avis de l’ensemble des commerçants liégeois?

C’est en tout cas celui de Jean-Luc Vasseur, le président de l’asbl Commerce Liégeois qui demande officiellement que les autorités permettent à l’HoReCa d’ouvrir ses portes alors que le secteur est pour lors à l’arrêt à cause des mesures Covid. Et d’ajouter que cela pourrait donc, selon lui, participer activement au respect des règles sanitaires. Les clients “se montreraient certainement aussi plus patients et disciplinés. Point non négligeable, ils disposeraient des commodités présentes dans l’HoReCa et pour certaines personnes, il est plus qu’impératif d’avoir accès régulièrement auxdites commodités“, complète le représentant officiel des commerçants liégeois en soulignant qu’il n’y a pas de données scientifiques prouvant que l’HoReCa est un cluster de propagation du virus.



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer