Au retour des beaux jours des policières liégeoises traqueront les harceleurs de rue

A la fin de l’année, le projet baptisé « Lutte contre le sexisme et le harcèlement de rue » de la police de Liège a été récompensé par deux prix du Réseau (prix du jury et prix des personnes de référence). Le Réseau Intersection est un réseau d’échange entre intervenants policiers créé en Belgique en 2017. Inspiré du Québec, il a pour objectif principal de favoriser l’échange d’idées, de bonnes pratiques et projets en matière de police de proximité.

Ce projet a vu le jour dans le commissariat d’Outremeuse. Des inspecteurs, interpellés par les doléances des citoyennes et par les conversations de leurs collègues féminines, ont décidé de passer à l’action et de mettre en place un plan d’action en partenariat avec le Parquet, le Service du Plan de Prévention de la Ville de Liège et l’asbl Praxis. L’objectif est d’aborder le phénomène du harcèlement de rue et du sexisme par

une approche globale incluant un volet détection, un volet répression mais aussi un volet prévention/sensibilisation (autant envers les femmes qu’envers les auteurs des faits).

Trois actions avaient été menées cet été, durant lesquelles 26 personnes ont été interpellées, 16 PV ont été rédigés et 10 rappels à la loi ont été faits.
Lors de ces actions, les policières liégeoises se sont promenées en civil, en tenue neutre, dans les rues fréquentées de la Cité ardente, dans les parcs et Ravel, afin de constater ce type de fait envers elles-mêmes ou envers n’importe quelle citoyenne. “Elles étaient suivies de loin par des policiers prêts à intervenir. Et ce fut le cas“, raconte la porte-parole de la police.

Le Service du Plan de Prévention de la Ville de Liège a orienté les patrouilles et assuré l’information des victimes et des témoins tout en distribuant des folders d’information. Le Parquet a encouragé ces actions, garanti la suite pénale appropriée des PV dressés en la matière et orienté les auteurs vers l’asbl Praxis pour un suivi personnalisé.

L’objectif de la zone de police de Liège est de poursuivre ce type d’action et de le généraliser sur tout le territoire de la Cité ardente afin de permettre aux femmes de se promener en toute quiétude dans un environnement sécurisé.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer