Bennett s’impose à Visé dans cette troisième étape

L’Irlandais Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) s’est imposé mardi dans la 3e étape du Tour de Wallonie au terme de laquelle le Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 2e du jour, a pris le maillot jaune à une journée de la fin de l’épreuve. L’Allemand John Degenkolb (Lotto-Soudal) a complété le podium du jour.

Le profil de la 3e étape du Tour de Wallonie avait une toute autre allure que ceux des deux premières journées où les sprinters, Caleb Ewan et Arnaud Démare, avaient mené la danse. On attendait des puncheurs dans les bosses du Pays de Liège. On a finalement vu des sprinters se disputer les lauriers du jour.

Cinq coureurs ont créé la traditionnelle échappée dite « matinale ». Marcel Sieberg (Bahrain-McLaren), Michal Golas (Ineos), Carlos Canal (Burgos BH), Michael Van Staeyen (Tarteletto-Isorex) et Andreas Goeman (Telenet-Baloise) ont vu leur avantage culminer à un peu plus de 4 minutes avant de le voir fondre sous le soleil alternatif du jour. Le regroupement général s’est effectué à 40 kilomètres du but, dans l’approche du circuit local pimenté par la double ascension de la côte de Cheratte. La difficulté a certes fait exploser le peloton, laissant une quarantaine de coureurs et les principaux favoris à l’avant. Plusieurs attaques se sont alors produites dont celle de Greg Van Avermaet, Zdenek Stybar, Jhonatan Narvaes et du vainqueur belge de 2019, Loïc Vliegen. Vainement car les 4 hommes ont été repris au dernier kilomètre. Le sprint dans la ligne droite en légère monté a souri à Sam Bennett, vainqueur devant Démare et Degenkolb.

Sam Bennett. « J’ai connu une mauvaise journée lundi mais je me suis battu mardi et je suis récompensé par une victoire à Visé que je dédie à mes co-équipiers blessés Fabio Jakobsen et Remco Evenepoel. Je suis rassuré pour le Tour de France où mon premier but est de décrocher un succès. »

 

Arnaud Démare. « Mon but premier était de gagner à Visé mais Bennett m’a surpris, après sa mauvaise journée de lundi. J’ai endossé le maillot jaune mais je pense qu’’il sera difficile de le conserver dans la dernière étape très dure. Je disputerai le championnat de France dimanche à Grand-Champ en Bretagne. Je sais que gagner dans la semaine précédant les France m’a toujours bien réussi, comme en 2014 et en 2017: j’avais été titré après mes succès à Hal-Ingooigem. »

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer