« EXPLORATION DU MONDE » : « LA CORSE, GRANDEUR NATURE », EN WALLONIE

Sunrise

Pour tous ceux qui n’aurait pu assister à la ciné-conférence d’ « Exploration du Monde »« La Corse, Grandeur Nature », donnée par Cyril Isy-Schwartcinq occasions leur sont encore offertes à AuvelaisCharleroi, LiègeMouscron et Waterlooentre le mercredi 16 et le samedi 26 septembre.

C’est à travers nos quatre saisons que Cyril Isy-Schwart nous fait découvrir les lieux les plus spectaculaires  et parfois inaccessibles de la Corse, son littoral de 1000 km, bordé d’une eau turquoise translucide, et ses 120 sommets dépassant les 2.000 mètres, enneigés l’hiver venu, sans oublier ses spectaculaires villages-forteresses médiévaux, son peuple aux traditions séculaires, font qu’elle mérite amplement son surnom d’ « Ile de Beauté » !

(c) Cyril Isy-Schwart

 

Cyril Isy-Schwart nous emmène, au printemps, sur la Côte sauvage du Cap Corse, survolant ses villages-forteressessuspendus comme des balcons au-dessus de la Méditerranée.

view of the citadel across the marina. - bonifacio photos et images de collection

Au pied de sa citadelle, la marina de Bonifacio © « Getty Images »

En été, nous nous perdons, en sa compagnie, dans le dédale des petites rues de Bonifacio, dont la fondation  remonte à l’an 828, avant de nous prélassez sur les plages de sable fin de Rondinara et de Santa Giulia.

Prenons de la hauteur, en montagne, au pied d’impressionnantes cathédrales de granite et de schiste, affrontant le mythique sentier du GR20, que les randonneurs considèrent comme le parcours le plus difficile d’Europe.

Reprises sur la liste du Patrimoine mondial de l’ UNESCO », nous admirerons, ensuite, les falaises de basalte rouge de Piana et de Scandola, s’enfonçant dans le bleu cobalt de la Méditerranée.

En automne, c’est dans la région de Castagniccia, sous la frondaison dorée de ses châtaigneraies, que nous découvrirons l’authenticité de cette île.

Dans son superbe décor montagnard, le ski alpin en Corse © Stéphane Galant

Viendra l’hiver, durant lequel, accompagné d’un guide de haute montagne, nous chausserons nos skis, pour dévaler les crêtes enneigées de son massif alpin.

Façonné par les incessantes invasions des siècles passés, nous irons à la rencontre du peuple corse, au caractère bien trempé, de ses femmes et hommes, dont la culture et l’identité corse se vit au quotidien, à travers des traditions séculaires.

Ainsi, Cyril Isy-Schwart nous permet de rencontrer les pèlerins de Santa Croce Pascale, l’éleveuse de cochons Dany, le dernier meunier du Cap Corse ; les écoliers du petit village de Saint-Pierre-de-Venaco ;  Paul et sa « maison d’américain »  ; ou encore les chasseurs de sangliers de la commune de Valle d’Orezza.

Bien sûr, nous n’oublierons pas de visitez les merveilleuses villes-citadelles de BastiaCalviCorte, sans oublier  Ajaccio, la ville natale de Napoléon Bonaparte (1769-1821).

Assurément, la Corse est l’une des plus belles îles au monde…

Cyril Isy-Schwart

Soulignons que Cyril Isy-Schwart est le fils de Marcel Isy-Schwart (1917-2012), l’un de premiers grands  conférenciers d’ « Exploration du Monde », réputé, notamment, pour ses ciné-reportages « Incroyable Amérique » et « Incroyable Brésil », mais aussi pour avoir chassé un mérou au poidsrecord mondial de l’époquede 178 kg, la « Fédération française d’Etudes et de Sopts sous-marins » l’ayant honoré d’une  médaille d’or, le bien connu chef amazonien Raoni, lui ayant offert, quant à lui, un collier… en dents de singe.

marcel-isy-schwart-et-son-ami-raoni

Raoni Metuktire, l’un des chefs du peuple kayapo, avec Marcel Isy-Schwart, le père de Cyril

Indéniablement Cyril Isy-Schwart  a donc de qui tenir, ayant pour devise une phrase de Gérard de Nerval : « Je voyage pour vérifier mes rêves ». Ayant effectué son service militaire français au Cinéma des Armées, il se passionne pour le métier de l’image et, digne successeur de son père, réalise, depuis 1978, de nombreux documentaires sous-marins, pour la télévision, parcourant la planète et réalisant des reportages en Australie, en  Inde, aux îles Caraïbes, voire, plus proche de nous, filmant la France d’une montgolfière, une ciné-conférence  qu’il nous présenta il y a quelques années, se centrant, cette fois, sur une île-forteresse méditerranéenne française, la Corse.

En septembre, « La Corse, Grandeur Nature », présentée par Cyril Isy-Schwart est encore programmée à cinq reprises (Villes classées par ordre alphabétique) : à Auvelais (« Centre culturel »)-Je. 24/20h ; Charleroi        (« Palais des Beaux-Arts »)-Sa. 19/15h;  Liège (« Ciné Le Parc »)-Sa. 26/14h & 17h); Mouscron (« Centre Marius Staquet »)Di. 20/16h) et Waterloo (« Salle Jules Bastin »)-Me. 16/14h30 & 20h).

Yves Calbert.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer