Grève chez AB-Inbev à Jupille suite à un cluster Covid: la direction envoie des huissiers

La grève entamée ce jeudi 3 septembre chez le brasseur AB-Inbev à Jupille se poursuit. Pour rappel, un foyer Covid y a été détecté: dix membres du personnel de la section “logistique”, sur les 750 employés que compte le site, avaient été diagnostiqués positifs. L’un d’eux est dans un état grave, rapportent les syndicats qui dénoncent une direction qui tente de cacher la situation.

La situation s’est envenimée ce week-end. D’abord parce que la FGTB réclame le départ de la direction des Ressources Humaines ainsi que celui du responsable de la Sécurité. Selon les Rouges, ils auraient commis des erreurs de gestion.

La direction a ensuite envoyé des huissiers pour débloquer les entrées, déplacer les camions et tenter ainsi de lever le piquet de grève. Selon la FGTB, le personnel aurait également reçu des sms incitant à la reprise du travail.

0 Partages