La commune d’Ans fait appel à la société liégeoise Zentech pour tester son personnel

La rentrée scolaire approchant à grand pas, la commune d’Ans a décidé de mettre les bouchées doubles et de ne pas se contenter de simples travaux d’aménagement comme dans bon nombre d’autres communes pour respecter les mesures sanitaires (augmentation des lavabos, des wc, cour de jeu divisée,…).

Le 29 juillet dernier le collège communal ansois a en effet décidé de faire tester tout son personnel sur base volontaire via la médecine du travail Liantis. Le test retenu par les autorités communales est le test sérologique développé par la société liégeoise Zentech située dans le parc scientifique et qui a dernièrement cité l’Etat belge en référé pour ne pas avoir payé une commande de 1,2 million de tests sérologiques passé il y a près de cinq mois.

Cette semaine, toutes les personnes qui travaillent pour la commune d’Ans seront ainsi testées gratuitement mais uniquement sur base volontaire: “Cela concerne le personnel enseignant, les directeurs et secrétaires des écoles communales mais aussi toutes les accueillantes de garderie ainsi que tout le personnel d’entretien sans oublier les puéricultrices et les travailleurs(ses) de la crèche Nicolas Gelon”. L’échevine de l’Instruction publique, Nathalie Dubois, espère ainsi rassurer au maximum parents et enfants pour cette rentrée un peu particulière.

Tous les travailleurs, comme les agents communaux, désireux de se faire tester pourront le faire à partir de ce lundi 24 août. Un planning a été établi pour toute la semaine prochaine et le mardi 25 août sera le jour dédié au personnel enseignant (directions et secrétariat).

Ces tests ont prouvé leur efficacité: ils sont rapides (à peine une minute pour la réalisation) et leur fiabilité est de plus de 99%. “Ce test permet d’identifier les porteurs sains (individus immunisés, porteurs du virus mais ne développant pas la maladie) et les individus malades. Il donne un résultat dans les 10 à 15 minutes et permet ainsi de désengorger les points de dépistages”, commente la commune.

Attention, ce test est à disposition du corps médical et n’est pas un « auto-test » vendu en pharmacie, il ne peut être utilisé que par les personnes compétentes même s’il ne demande aucun équipement spécifique ou raccordement particulier.

0 Partages