La consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics est interdite entre 23h et 6h

Il n’y aura pas de couvre-feu en province de Liège. Ce vendredi soir, la remplaçante du Gouverneur de la province de Liège, la Commissaire d’Arrondissement Catherine Delcourt, a annoncé les mesures complémentaires qui ont été prises dans le but de ralentir la progression du nouveau coronavirus.

Parmi celles-ci, il n’est nullement question pour le moment de couvre-feu. Si le sujet a bien été abordé et évoqué lors d’une réunion rassemblant les gouverneurs des provinces, aucune décision en ce sens n’a toutefois été prise jusqu’à présent, même si ce scénario reste envisageable. Une décision en ce sens pourrait d’ailleurs survenir dans un futur proche.

Vendredi soir, aux alentours de 20h, le Gouverneur a finalement communiqué sa décision par communiqué de presse.

Les derniers rapports montrent une forte augmentation de tous les indicateurs épidémiologiques. La province de Liège est particulièrement concernée par ce constat. En raison d’une croissance du nombre d’infections, d’hospitalisations et de décès, ainsi qu’une augmentation alarmante du taux de positivité et du nombre de reproductions, notre province est placée en niveau d’alerte 4, soit le niveau d’alerte maximal. C’est pourquoi des mesures doivent être prises rapidement“, indique le texte.

Buvettes sportives fermées sur tout le territoire de Liège

Le Gouverneur f.f., Madame Catherine Delcourt a donc, en accord avec le gouvernement wallon, pris ce jour un arrêté de police complétant les mesures fédérales. “Cet arrêté est applicable à l’ensemble du territoire de la province de Liège, exception faite des 9 communes formant la Communauté germanophone, et entre en vigueur ce samedi 10 octobre 2020 à 10h.

“1. Les buvettes, cafétérias et autres débits de boissons des infrastructures sportives sont fermés. Aucune vente et distribution de boissons ne peut avoir lieu durant un événement sportif (en ce compris les entraînements) ;

2. Les vestiaires et douches ne sont accessibles qu’aux pratiquants de l’activité sportive et aux encadrants (entraîneurs, kinés, délégués). Ils doivent être fermés 45 minutes après l’activité sportive. Aucune boisson alcoolisée n’est autorisée ;

3. La consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics est interdite
entre 23h et 6h ;

4. Les activités commerciales, ludiques ou caritatives en porte-à-porte sont interdites. Contrairement à ce qui a été annoncé ce jour dans la presse, aucune décision n’a été prise à ce stade en ce qui concerne un éventuel couvre-feu. Une réflexion est en cours à ce sujet, entre les autorités fédérales et wallonnes, les gouverneurs wallons et les autorités locales.”

Eviter un nouveau confinement

“Bien évidemment, les 6 règles d’or restent également plus que jamais indispensables pour lutter efficacement contre le virus”, continue le communiqué :

  • Règles d’hygiène,
  • Limitation des contacts rapprochés,
  • Distance de sécurité,
  • Attention aux personnes vulnérables,
  • Activités en extérieur de préférence,
  • Respect des règles sur les rassemblements.

Catherine Delcourt insiste particulièrement sur l’hyper-protection de personnes plus fragiles, telles que les personnes de plus de 65 ans et les personnes malades. “Ce sont elles, en effet, qui encourent le plus de risque des suites d’une contamination. A ce titre, elle rappelle qu’une campagne de communication ciblée sur ces personnes a été mise en place cette semaine en province de Liège afin de sensibiliser la population à l’importance de la protection de ce public. Cette campagne sera poursuivie via les réseaux sociaux, les télés locales et les radios dans les prochains jours.”

L’objectif global est d’éviter à tout prix d’en arriver à un nouveau confinement généralisé.

0 Partages