La société liégeoise Kaneka Eurogentec fabriquera un vaccin Covid: 80 emplois en vue

La société liégeoise de biotechnologie active dans la sous-traitance pharmaceutique Kaneka Eurogentec S.A. (KEGT) annonce la signature d’un accord avec INOVIO pour la fabrication du candidat vaccin à ADN INO-4800 contre la COVID-19. Cette dernière est leader dans le domaine des médicaments à base d’ADN et a une grande expérience de travail avec les coronavirus. Elle a notamment été la première entreprise à proposer un vaccin de phase 2 pour un coronavirus apparenté qui cause le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS).

INOVIO a réuni une coalition mondiale de collaborateurs, de partenaires et d’investisseurs pour accélérer le développement de l’INO-4800, un vaccin à ADN contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2.

Kaneka Eurogentec sera un membre essentiel du consortium mondial de fabrication et de mise à l’échelle du candidat vaccin contre la COVID-19, l’INO-4800 grâce à la reconnaissance de ses technologies de fabrication à grande échelle. Kaneka Eurogentec fabriquera le vaccin à ADN INO-4800 dans ses nouvelles installations GMP de pointe. Celles-ci intègrent un tout nouveau fermenteur 2200L permettant d’obtenir de grands volumes de vaccin. L’entreprise liégeoise prévoit de recruter jusqu’à 80 nouveaux collaborateurs pour soutenir les activités de production liées aux vaccins COVID-19.

INOVIO effectue actuellement la phase 2 des essais cliniques planifiés pour son candidat vaccin. L’étude des phases 2/3 planifiée, appelée INNOVATE (INovio INO-4800 Vaccine Trial for Efficacy) est menée sur des adultes aux Etats-Unis. C’est une étude randomisée, menée en aveugle et contrôlée par placebo pour évaluer l’innocuité et l’efficacité de INO-4800. Les essais du programme INNOVATE seront financés par le ministère de la défense américaine.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer