L’aéroport de Charleroi s’attend à une perte de 5,9 millions de passagers en 2020

Les restrictions de déplacement instaurées pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus affectent fortement le secteur aéronautique. L’aéroport de Charleroi (BSCA) n’échappe pas à la baisse du nombre de passagers et s’attend à une perte de 5,9 millions de voyageurs au total en 2020, communique-t-il mercredi.

Entre janvier et le 22 novembre, l’aéroport carolorégien a enregistré une baisse de 67% du nombre de passagers, une diminution “se situant dans la moyenne favorable des aéroports européens analogues”, souligne BSCA. Ce dernier précise que selon l’organisation d’aéroports ACI Europe, “le secteur aéroportuaire européen accuse un déclin de plus de 70% du nombre de passagers” sur la même période. ACI Europe estime que “les aéroports européens perdront environ 1,69 milliard de passagers en 2020”.

Pour survivre à l’épidémie, l’aéroport de Charleroi “s’inscrit dans la démarche d’une gestion des risques à court terme, tout en poursuivant le développement de l’outil sur le moyen et le long terme”, notamment avec des travaux d’allongement de la piste (à 3.200 mètres) ou encore en lançant les travaux de l’aménagement de l’esplanade et du futur bâtiment dédié au contrôle des frontières.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer