Le Centre spatial de Liège assemble 26 téléscopes de haute précision pour la mission européenne Plato

Le Centre spatial de Liège (CSL) est en train de tester le premier prototype de téléscope de haute précision qui sera utilisé dans le cadre de la mission spatiale européenne Plato, pour “Planetary Transits and Oscillations of stars”, et qui a pour objectif d’analyser des exoplanètes situées dans des étoiles proches afin de déterminer si notre système solaire constitue une exception dans l’univers.

Dans le cadre de cette mission, dont le budget est de plus de 700 millions d’euros, 26 caméras de haute précision doivent être assemblées sur un observatoire spatial qui sera lancé en 2027, la date de lancement ayant à nouveau été retardée. Et c’est le centre spatial de Liège qui est responsable de cette tâche. C’est au CSL que l’alignement et que les tests de vibration sur ces caméras de haute précision sont effectués.

Après avoir effectué l’alignement et assemblé tous les éléments, le prototype de caméra doit être

placé dans un pot vibrant qui simulera les chocs liés au décollage de la fusée. Plusieurs autres prototypes devront être créés et testés avant de lancer l’assemblage des 26 télescopes qui seront envoyés dans l’espace. Une étape qui est prévue pour 2023-2024.

Sur la photo: Anthony Kellens (ingénieur essai), Guilhem Teresa (ingénieur mécanique), Aline Hermans (project manager), Lionel Clermont (ingénieur optique), Alexandra Mazzoli (ingénieur optique), Ann Baeke (ingénieur système).

1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer