Le journal La Meuse envisage aussi de déménager à la Grand Poste, véritable médiacité

À l’horizon 2022, le site de la Grand Poste, dont le chantier est dans sa phase de finalisation, ambitionne de devenir un pôle de médias et de la communication en région liégeoise. Il abritera le service communication et les étudiants en journalisme de l’université ainsi que leur radio 48 FM, des studios (audio)visuels et même la télévision locale RTC Liège. Pour aider à ce dernier déménagement, la Ville a d’ailleurs débloqué un premier subside de 80.000€ dans son budget 2021.

En réalité, la télévision ne déménagera pas dans le bâtiment même de l’ancienne poste mais sur la moitié du rez-de-chaussée et sur tout le 1er étage du bâtiment neuf qui doit être construit juste à côté. En tout, 1400m² avec des bureaux et deux studios (un grand au rez-de chaussée équivalent de l’actuel et un autre multimédia 360 plus petit et transparent qui sera appelé Le Cube). “Depuis 1996, RTC se

trouve dans une ancienne crèche réaménagée du quartier du Laveu. Ce sont des locaux qui commencent à être vétustes. On est un peu à l’écart de tout et on souhaite un peu plus de visibilité. Mais la raison majeure du déménagement, c’est tout l’écosystème qui va s’installer à la Grand Poste, avec d’autres acteurs du monde des médias“, se réjouit son directeur, Philippe Miest.

Et ce nouveau pôle attrayant séduit également un autre acteur de la presse qui ne voudrait pas passer à côté de cette dynamique et quitterait le boulevard de la Sauvenière où il a actuellement ses bureaux. Le journal d’informations locales La Meuse est en effet en cours de discussion pour rejoindre l’aventure, nous confirment officieusement trois protagonistes du dossier. Par ailleurs, un blogueur-journaliste liégeois indépendant fait également partie des acteurs du projet.

Si ce bel ensemble aboutit, la cité des médias, initialement prévue du côté du Longdoz, se concrétisera finalement un peu plus en aval de la Meuse.
Seule la RTBF, installée avec un peu trop d’avance en bordure de la galerie commerciale, justifiera encore le nom légèrement galvaudé de la Médiacité, à contre-courant.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer