Le nouveau siège de Belfius à Namur bientôt opérationnel



 

Cette semaine a été signée l’agréation pour la livraison du bâtiment qui deviendra le siège régional de la banque Belfius, érigé sur un site improbable à proximité immédiate de la gare, enclavé entre les voies de chemin de fer et la voirie. Le fonds d’investissement BROWNFIELDS et le promoteur ARTONE en avaient confié le design au Bureau d’Architectes Emmanuel Bouffioux (BAEB), avec l’ambition d’un projet à l’identité visuelle forte. Mission accomplie ! Des travaux d’aménagement intérieur seront mis en œuvre dans un second temps, en collaboration avec le bureau d’architecture B2Ai.

BROWNFIELDS, un fonds d’investissement écologique spécialisé dans la reconversion de sites obsolètes et pollués situés en zone urbaine, s’est associé à ARTONE afin de donner un nouveau visage à cette entrée de ville. Au terme d’un chantier de 2 ans, un immeuble de bureaux de 6.000 m², à l’architecture remarquable, se dresse aujourd’hui au croisement de l’avenue des Croix de Feu et de l’avenue des Combattants. Acquis par Belfius Banque, il est destiné à devenir le siège régional de l’institution financière.

Une localisation stratégique

Situé sur un ancien site incohérent regroupant un dépôt de location de voitures, une maison et des espaces non construits d’INFRABEL, ce projet atypique marque une nouvelle entrée pour la Ville de Namur. Le site surplombe les rails de train, avec un accès piétons et cyclistes rendu agréable par un plan de rénovation des abords de la gare, ainsi que la création du Ravel.

Patrick Viterbo, Président de BROWNFIELDS : « Une reconversion de ce type entre parfaitement dans l’objet du fonds BROWNFIELDS, dont la vocation est le redéploiement en centre urbain de sites devenus désuets. Notre volonté est une reconstruction durable de la ville sur la ville, répondant aux enjeux d’une société en mutation dans sa manière d’habiter, de travailler, de se déplacer, de se détendre. La proximité des transports publics était l’un des facteurs déterminants dans notre volonté d’investissement dans ce projet, tant il est évident qu’aujourd’hui l’écologie dans les modes de déplacement devient un enjeu primordial. »

Un immeuble au caractère fort et intemporel

L’immeuble de 7 étages se rétrécit en montant de façon régulière, offrant une vue magnifique sur Namur. Trois niveaux de parking en sous-sol complètent cette construction contemporaine, avec 120 emplacements pour voitures et 100 places pour vélos. En concevant les façades comme une répétition parfaite d’un module constant de vitrage et d’aluminium, l’architecte signe un bâtiment magnifique dont la forme et le choix de matériaux pérennes garantissent un maintien esthétique à travers le temps, répondant de ce fait aux ambitions déclarées de BROWNFIELDS et ARTONE.

Paul-Edouard Aubry & Baudouin Mathieu, administrateurs d’ARTONE : « Nous sommes particulièrement fiers de cet ouvrage. Enserré entre les rails de chemin de fer et la voirie, il se dégage du bâti avoisinant de manière sculpturale. Son esthétique extérieure se poursuit à l’intérieur, à chaque étage. Les espaces de travail sont très lumineux et offrent – en toile de fond – les coteaux de la Citadelle, ainsi que la magnifique gare de Namur et son hub multimodal. »

Source: Artone



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer