Le port autonome de Liège est resté à flot malgré la pandémie: 18 millions d’investissements programmés

Impacté par la crise sanitaire mondiale, le port de Liège a enregistré un trafic de 9,3 millions de tonnes au cours du premier semestre, soit une baisse de 12% par rapport à l’année précédente. Tous les secteurs d’activités ont baissé à l’exception du transport fluvial de conteneurs qui a affiché une très belle croissance. Sur l’ensemble des trois terminaux à conteneurs liégeois (Renory – Monsin et Liège Trilogiport), on observe une progression de 17 % malgré le contexte difficile de la pandémie. Plus de 51.074 EVP (Equivalents Vingt Pieds) ont transité par les trois terminaux, soit une augmentation de 7.309 EVP par rapport au premier semestre de l’année précédente. Ceci est une belle performance considérant que le trafic de conteneurs est en diminution dans la majorité des autres ports.

Malgré ce ralentissement global d’activités, le port a décidé de maintenir la majorité de ses investissements 2020-2024 et de soutenir ses concessionnaires affectés par la crise économique en espérant une reprise progressive des trafics lors de ce dernier quadrimestre.
Les investissements prévus dans le cadre du plan quinquennal d’investissements (2020-2024) portent ainsi entre autres sur les réalisations et projets suivants :

A Liège Trilogiport:
• l’extension de la dalle du terminal à conteneurs de Liège Trilogiport (réalisée et finalisée en 2020)
• l’extension et l’aménagement d’une voie ferrée supplémentaire à Liège Trilogiport (réalisé et finalisé en août 2020 – budget 2019),
• certains travaux ferroviaires sur la voie à destination de Liège Trilogiport

Autres zones portuaires:
• la construction de nouvelles infrastructures d’accostage (Hermalle-sous-Huy)
• le prolongement du Port des Yachts
• différents travaux liés à l’éclairage public des ports
• l’extension du terminal à conteneurs de Renory et l’amélioration de son accès ferroviaire, ainsi que de nombreux autres projets

Le montant global de ces investissements répartis entre 2020-2024 s’élève à environ 18.000.000 € hors TVA, co-financés par le Port autonome de Liège et le Service public de Wallonie (tant sur le budget ordinaire que via le plan Marshall).

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer