Le projet de revitalisation du quartier de la gare de Mons approuvé par la Région wallonne

Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne, a signé la reconnaissance de l’opération de rénovation urbaine du quartier de la gare de Mons, annoncent les autorités de la Cité du Doudou samedi dans un communiqué.

Le projet de revitalisation du quartier de la gare a été approuvé par collège communal. Celui-ci devait ensuite obtenir l’approbation du gouvernement wallon. Après avoir travaillé à sa sécurisation et son embellissement, la Ville s’emploiera désormais à acquérir des bâtiments et à aménager l’espace public.

«La sécurité s’est bien améliorée dans ce quartier mais j’estime qu’il faut encore y travailler compte tenu de la persistance de quelques difficultés spécifiques», explique le bourgmestre Nicolas Martin, cité dans le communiqué. «Maintenant, nous nous attelons à changer la perception du quartier par des investissements positifs et des projets dynamiques. Une fois que cela sera fait, ce quartier pourra retrouver le rôle qu’il a toujours joué historiquement à Mons : celui d’un quartier stratégique situé face à la gare, trait d’union entre la ville ancienne et la ville nouvelle, qui va progressivement sortir de terre avec les nombreux projets de logements aux Grands Prés

La gare pas concernée

Le périmètre concerné va, dans la largeur, de la rue Masquelier à la place de Vannes, et dans la longueur, de la place Léopold à la rue De la Petite Guirlande.

Ce projet ne concerne pas la gare de Mons elle-même, dont les travaux de rénovation sont toujours en cours. La fin de ce chantier est actuellement prévu pour juin 2023, selon le dernier timing communiqué à la Chambre en juillet dernier par le ministre de la Mobilité François Bellot.

0 Partages