L’édition 2020 de “Retrouvailles” est finalement annulée

Le 18 amont dernier, nous écrivions que l’édition 2020 du salon “Retrouvailles” était maintenue. Ce week-end, nous apprenons qu’elle n’aura finalement pas lieu suite aux dernières mesures annoncées par le conseil national de sécurité.

“C’est évidemment une énorme déception. Cette annulation, qui est déjà la cinquième annulation d’un événement pour Enjeu cette année, pénalise le bon développement de toutes les associations qui nous avaient fait confiance en s’inscrivant à Retrouvailles, malgré le contexte difficile. Elle nous pénalise également en tant qu’organisateurs d’événements, empêchés d’exercer notre métier et de vivre notre passion pour cause de force majeure… Mais la priorité reste à la lutte contre ce satané virus, et à la protection de la santé de chacun d’entre nous”, commentent avec regret les organisateurs sur leur page Facebook.

“Nous vous donnons déjà rendez-vous à l’année prochaine pour des Retrouvailles qui n’en seront que plus fortes, que plus belles. Et dans cette attente, nous réfléchissons déjà à un concept qui permettrait, dans les prochains jours, dans les prochaines semaines, d’assurer la promotion de votre association via une opération ‘Retrouvailles on the web’. Nous vous tenons au courant !”

Ce rendez-vous des amateurs en quête de loisirs actifs et de qualité, après les vacances d’été, accueille de 30 à 35.000 visiteurs chaque année. Des associations nombreuses et variées y étalent leurs passions, leurs hobbies, leurs engagements, leurs programmes… sous 300 tentes.

Retrouvailles, le grand événement organisé chaque année en septembre dans le parc de la Boverie, n’aura finalement pas lieu cette année. Suite aux dernières mesures annoncées par le conseil national de sécurité, les organisateurs ont en effet décidé de jeter l’éponge pour cette 29e édition.

« C’est évidemment une énorme déception, précisent les organisateurs sur leur page Facebook. Cette annulation, qui est déjà la cinquième annulation d’un événement pour Enjeu cette année, pénalise le bon développement de toutes les associations qui nous avaient fait confiance en s’inscrivant à Retrouvailles, malgré le contexte difficile. Elle nous pénalise également en tant qu’organisateurs d’événements, empêchés d’exercer notre métier et de vivre notre passion pour cause de force majeure… Mais la priorité reste à la lutte contre ce satané virus, et à la protection de la santé de chacun d’entre nous. »

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer