Les site Horloz va être dépollué à Sclessin pour y développer de nouvelles activités et des espaces verts

La SPAQUE annonce la dépollution du site Horloz à Sclessin, sur le territoire de la Ville de Liège. Dès le mois d’août, les travaux financés par les Fonds européens FEDER commenceront, qui permettront d’y développer, à terme, une zone d’activité mixte, des espaces verts et une nouvelle voirie.
Le site est voisin du site Chimeuse dépollué il y quelques années. Des investigations menées en 2018 avaient permis de mettre en évidence des contaminations en métaux lourds, métalloïdes, hydrocarbures aromatiques mono et polycycliques, huiles minérales, solvants chlorés, PCB, phénol et cyanure.

Durant ces travaux financés par les Fonds européens FEDER, les terres polluées situées au sud du site, où seront aménagées une voirie (dans le prolongement de la rue Verte Voie) et une zone d’activité économique mixte, seront excavées et évacuées en centre de traitement. Les terres valorisables seront quant à elles déplacées au nord du terrain où sera créée une zone d’espaces verts.

Le site est constitué, pour un tiers, des déchets des « Charbonnages du Bois d’Avroy » amassé eu début du 20e siècle. À partir des années 1930 ou 1940, le site a accueilli les déchets issus des activités sidérurgiques de la société Cockerill, ainsi que des matériaux provenant de démolitions d’usines et d’aménagements divers. Il semble avoir conservé cette destination jusqu’au début des années 1980. La superficie au sol que le crassier occupe a pratiquement triplé durant sa période d’exploitation par Cockerill.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer