Les travaux de restauration de la Collégiale Sainte-Croix débutent ce lundi pour un coût total de 20 millions d’euros

Une grande grue va faire son apparition devant la Collégiale Sainte-Croix ce lundi 2 novembre afin de démarrer les travaux de restauration de ce prestigieux bâtiment. Le coût de ce chantier est estimé à plus de 20 millions d’euros et démarrera donc ce lundi.

Sont notamment prévus dans le cadre de ces travaux: le montage des échafaudages, la pose d’une toiture provisoire, le démontage et la mise en sécurité des toitures et la mise en sécurité des maçonneries. “Toutes ces étapes devraient se clôturer au mois d’octobre 2021”, a précisé la Ville par communiqué de presse.

La première étape consiste en le montage de l’échafaudage et de la toiture parapluie, qui protège lors de mauvaises conditions climatiques. “Cette structure sera installée sur l’édifice afin de démonter la toiture et de restaurer la maçonnerie et les charpentes. La toiture parapluie consistera en un immense échafaudage qui surplombera la Collégiale lorsque celle-ci sera dépourvue de toiture. L’installation de cette structure devrait prendre 6 mois”, explique ainsi la Ville.

Puis ce sont les travaux de restauration extérieurs et intérieurs avec les vitraux, les décors (y compris le mobilier), les sols, le chauffage et l’électricité qui seront effectués. “La restauration de cette collégiale représente un véritable défi technique”, continue encore la Ville. “Les briques de laitier mises en œuvre dans les années 1970 destinées à combler des lacunes dans les parements devront être soigneusement retirées pour être remplacées par une maçonnerie en pierre. Le renouvellement de la toiture nécessite au préalable de nombreuses investigations, notamment au niveau des charpentes. Un relevé par scan 3D a été réalisé et l’étude sanitaire est actuellement en cours. Les décors intérieurs et le mobilier ont également souffert des infiltrations d’eau. Des études préalables destinées à approfondir les connaissances sur les causes de ces dégradations et sur les solutions à apporter seront réalisées dans les mois à venir. Les conclusions de ces études serviront de fil de conducteur pour la restauration de cet ensemble exceptionnel.”

A noter que le territoire de la Ville de Liège recèle 443 monuments ou sites classés sur 3.945 biens classés en Wallonie. Elle comptabilise sept collégiales au total : Saint-Pierre, Saint-Martin, Saint-Paul, Saint-Denis, Saint-Jean l’Évangéliste, Saint-Barthélemy et Sainte-Croix.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer