Liège aurait ses journées du “matrimoine” pour valoriser les apports des personnalités féminines

Les 6 et 7 mars prochains, Liège devrait organiser des journées du matrimoine. Il s’agit bien de “matrimoine” et non de “patrimoine” dans la mesure où il est question de mettre en lumière la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs œuvres (les biens, matériels ou immatériels, ayant une importante artistique ou historique, hérités des femmes).

Le concept avait déjà été programmé pour le seconde fois à Bruxelles du 25 au 27 septembre, mettant en valeur les biens matériels ou immatériels ayant une importance artistique ou historique hérité des femmes. “Liège et son histoire sont riches de nombreuses personnalités féminines: de Léonie de Waha de Chestret à Hortense Montefiore-Bischoffsheim en passant par Suzanne Bovy. Mais il y a aussi pas mal d’édifices impressionnants en lien avec les femmes. Une façon d’en apprendre encore plus sur l’histoire liégeois“, inique la Ville.

A Liège, ces journées souhaitées par l’échevine de l’Egalité Femmes-Hommes, Christine Defraigne, sont donc prévues juste avant la journée internationale des droits des femmes du 8 mars.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer