Malgré la canicule, la baignade reste strictement interdite dans les eaux liégeoises

La canicule pourrait donner quelques idées aux plus téméraires qui seraient tentés de se jeter à l’eau dans les divers courants du territoire Liège. Pourtant, ceci est strictement interdit. D’autant plus du côté d’Esneux où des bactéries nocives pour l’homme et pour les animaux ont été découvertes dans l’Ourthe.

Par ces intenses chaleurs, on pourrait être tenté d’aller piquer une petite tête dans les différents points d’eau de Liège. Pourtant, ceci est interdit, comme le rappelle la police liégeoise. Cela concerne tous les cours d’eau du territoire, qu’il s’agisse de la Meuse, la Vesdre, ou l’Ourthe, surtout sur la portion située entre Colonster et Angleur.

La commune d’Esneux, située en amont d’Angleur, a communiqué, ce lundi, sur une pollution de cette rivière aux cyanobactéries. Des “algues bleues”, comme elles sont aussi appelées, qui sont nocives pour l’homme et pour les animaux. Dimanche après-midi, un chien est d’ailleurs mort après avoir bu de l’eau dans l’Ourthe, au niveau des anciens Prés de Tilff, explique la bourgmestre d’Esneux, Laura Iker, dans un communiqué.

Ces bactéries se développent sur les cours d’eau en cas de temps extrêmement chaud et sec comme on en connaît actuellement. Plusieurs communes sont touchées : Esneux, Comblain-au-Pont, Hamoir, mais aussi Ferrières.

À la demande des autorités communales, trois barrages vers l’amont de l’Ourthe ont été contrôlés par l’organisme compétent de la Région wallonne. Les résultats ne sont pas encore connus.

Les troubles liés au contact, à l’ingestion ou à l’inhalation de ces substances peuvent être des irritations de la peau, des maux de tête, des nausées, mais aussi des atteintes neurologiques.

Outre la présence de ces bactéries, la baignade non surveillée présente des risques importants en raison des courants sous-marins et du lit des rivières, irrégulier et potentiellement coupant.

La police de Liège indique qu’elle sera présente sur les rives de ces cours d’eau afin de faire respecter cette stricte interdiction. Une interdiction qui, si elle est rappelée en cette période de canicule, reste d’application toute l’année.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer