Nouveau laboratoire et centre d’appels d’urgence 112 pour la Police judiciaire fédérale à Vottem



En décembre 2020, la Régie des Bâtiments a officiellement mis à disposition de la Police judiciaire fédérale un nouveau centre d’appels d’urgence 112 et un laboratoire à Vottem.

Les travaux, qui se sont déroulés de mars 2018 à décembre 2020, marquent la fin de la première phase du Masterplan Police fédérale qui vise à regrouper les services de la Police fédérale de Liège sur le site de Vottem.

Cette première phase représente un investissement d’environ 23,7 millions d’euros.

« Une première phase d’un projet ambitieux se termine, un projet qui veut favoriser les synergies entre les différents services de police et proposer des bâtiments durables aux performances énergétiques supérieures. A terme, l’ensemble du corps de police de Liège se retrouvera au sein de ces nouveaux bâtiments adaptés et fonctionnels. Je suis convaincu que ce nouvel espace participera sans aucun doute à améliorer le cadre de travail de nos forces de l’ordre » indique Mathieu Michel, secrétaire d’État à la Digitalisation, chargé de la Simplification administrative, de la Protection de la vie privée et de la Régie des Bâtiments.

« Un projet attendu et nécessaire qui permettra de répondre efficacement aux performances de travail de la Police Fédérale installée au sein d’infrastructures modernes et fonctionnelles. La seconde phase consistant à poursuivre le regroupement de l’ensemble des services de la Police Fédérale de Liège sur le site de Vottem est en cours d’approbation. Le marché de travaux Design & Build sera publié ces prochains mois » ajoute Laurent Vrijdaghs, Administrateur général de la Régie des Bâtiments.

Projet durable

Lors de cette première phase, 146 panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit du Centre d’appels d’urgence. Ils permettront une économie d’environ 30% de la consommation globale en électricité du centre 112.

Des systèmes de refroidissement des serveurs y ont également été installés afin de diminuer les consommations d’électricité et de chauffage.

Dans la seconde phase qui est en cours de préparation, les notions de durabilité et d’environnement auront également une place importante. Notamment dans les critères de sélection puisque l’adjudicataire devra répondre à un cahier de charges de performance, respectant le plan énergie climat.

Phase 2 en préparation : les bâtiments de bureaux

La seconde phase prévoit la construction de sept bâtiments sur le site afin de regrouper environ 600 membres du personnel de la Police fédérale de Liège.

Une fois que l’accord du Conseil de ministres obtenu, le marché pourra être publié en 2021 avec une attribution en 2022 et les études et demandes de permis en 2023.

Les travaux seront, quant à eux, organisés par tranches et devraient s’étaler de 2023 à 2032.



0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer