Nouveau siège d’ORES à Gosselies



 

Sur le site de l’Aéropole de Gosselies, le nouveau siège d’ORES, premier opérateur de réseaux d’électricité et de gaz naturel de Wallonie, regroupe à un seul endroit l’ensemble des services généraux, auparavant disséminés dans la région. Une mutation ancrée dans la volonté de l’entreprise de renforcer la collaboration entre les équipes et de développer de nouveaux projets. Quand le développement durable et le travail collaboratif inspirent l’architecture, en l’occurrence ici celle du bureau archipelago architects, cela donne un superbe projet nominé dans la catégorie Utility Building des Belgian Building Awards 2021.

« La démarche conceptuelle de l’édifice répond à des objectifs élevés de durabilité, en privilégiant des thèmes comme la lumière naturelle ou encore les énergies renouvelables pour aboutir à un projet simple et cohérent en phase avec les valeurs sociales d’ORES », expliquent les architectes.

La métaphore de l’arbre

Le nouveau siège d’ORES tire avantage des sources d’énergie naturelles et renouvelables, comme un arbre ancré dans le paysage puise son énergie tant de la terre que du soleil. Cette analogie a inspiré l’architecture de l’enveloppe et de la structure. Les toitures qui supportent les panneaux photovoltaïques se prolongent en façade pour relier les étages, les colonnes de la structure en béton puisent l’énergie géothermique du sol et s’élèvent jusqu’au toit.

« A l’intérieur, la Rambla, cœur battant du projet, est l’espace où convergent tous les départements de l’entreprise, tel le tronc de l’arbre », dit-on encore chez archipelago. « C’est un lieu ouvert, un espace d’échange et de changement de rythme. De là, se déploient dans chacune des ailes les différentes branches de l’entreprise, déclinées ensuite en postes de travail individuels. Des mezzanines lient les trois niveaux du bâtiment, favorisant contacts et échappées visuelles. »

SourceArchipelago et photo© Steven Massart



0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer