Opéra, orchestre, Forum, … : le bourgmestre souhaite autoriser l’occupation d’un siège sur deux

Le dernier Conseil national de Sécurité du jeudi 20 août a annoncé le doublement des capacités dans les salles de spectacles. Les spectacles, pièces de théâtre, séances de cinéma, matchs de football ou autres événements sportifs peuvent désormais accueillir 200 spectateurs à l’intérieur et 400 pour les spectacles extérieurs en respectant les distances de sécurité et l’obligation du port du masque.

Afin de donner plus de flexibilité – lorsque les règles de sécurité sont respectées – aux professionnels, il est possible de déroger à cette règle pour des salles existantes. Stefano Mazzonis di Pralafera, le directeur général de l’ORW soulignait notamment ces possibilités de dérogations des bourgmestres pour les institutions permanentes et souhaitait que la capacité autorisée soit augmentée en mettant en place des protocoles particuliers afin de prendre suffisamment de précautions sanitaires. Cela, afin que l’opéra de Liège puisse fêter dignement son bicentenaire et créer un événement qui en vaille la peine avec suffisamment de spectateurs.

Il a été entendu, tout comme le directeur du Forum, Simon Bouazza, pour qui la situation était catastrophique. A l’issue d’une réunion , ce mardi avec le bourgmestre, l’échevin de la Culture et les représentants de 4 grandes salles ( à savoir le Théâtre de Liège, l’Opéra Royal de Wallonie, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et le Forum), le bourgmestre propose d’autoriser une fréquentation des salles à concurrence d’un siège sur deux. Cela, sous réserve du respect des conditions sanitaires par les exploitants: port du masque obligatoire, mise à disposition de gel, …

Il est a noter que les membres d’une même bulle familiale pourront s’asseoir les uns à côté des autres sans laisser de siège vide. Ce protocole sera soumis aux autorités concernées pour être validé.
Par ailleurs, le bourgmestre organisera dans les jours prochains des réunions avec d’autres représentants du secteur culturel (comme la Cité Miroir, les centres culturels, les théâtres, …), les organisateurs d’événements, les clubs sportifs comme le Standard de Liège et le RFC Liège… L’objectif sera là aussi de définir au plus vite des protocoles permettant une relance de ces acteurs dans le respect des mesures sanitaires.

0 Partages