PALMARÈS DU 26È « FESTIVAL INTERNATIONAL NATURE-NAMUR »

Le samedi 17 octobre, sur une prairie de la Citadelle de Namurentre l’esplanade et l’ancienne caserne de« Terra Nova », sous chapiteau, les organisateurs du 26è « FINN » (« Festival International Nature-Namur » étaient particulièrement heureux de pouvoir remettre les Prix aux lauréats des « Compétitions des Films professionnels » et « des Photographies », le Festival ayant pu arriver à son terme, malgré la menace d’un second confinement culturel qui, en Wallonie, survint le jeudi 29 octobre, à minuitcondamnant d’autres festivals (« Filem’On »« Cinemamed », …) à devoir se dérouler en ligne.

Devant près de 200 spectateurs, Thierry Dumortier – président du « FINN » et réputé réalisateur-présentateur du « Jardin Extraordinaire », à la « RTBF » – put, ainsi, présenter le « Gala des Films professionnels » du 26è « FINN », alors que quelque peu craintifs, vu les circonstances sanitairesmoins de 70 personnes, seulement, étaient présentesen ce même lieuau « Gala d’Ouverure », le vendredi 09 octobre.

Tanguy Dumortier en tournage, pour © « Le Jardin Extraordinaire »/« RTBF »/2020

Nous avons eu l’occasion de receuillir ses impressions : « J’ai particulièrement apprécié la chaleur du public, qui a fort bien respecté les règles sanitaires prescrites, tout le monde ayant fait preuve de bonne volonté. Malgré ces conditions particulières, la convivialité était de mise tout au long de notre Festival, le niveau des échanges, tant avec les réalisateurs qu’avec le public ayant été excellent. Nous nous devions d’organiser cette édition du « FINN », par respect pour tous les amoureux de la nature et pour nos sponsors. Quelle grande satisfaction d’avoir pu le mener jusqu’à  son terme, notre équipe de bénévoles ayant été on ne peut plus dévouée. »

Mais que nous réserve l’équipe du « FINN », pour sa 27è édition, en 2021, nous rappelant que ces dernières années, à l’« Acinapolis »à Jambesdeux salles offraient un total de 800 places, toutes occupées, pour le« Gala des Films amateurs », alors que, cette année, la Grande Salle du « Delta » ne pouvait en accueillir que 400 : « Je vous confirme que j’aime vraiment la Citadelle. Regardez, autour de nous, toutes ces splendides photos de notre concours, ne sont-elles pas mieux, en pleine nature, qu’exposées près du magasin d’un complexe cinématographique ? Et avez-vous remarqué que, ce week-end, la Ville a tenu à éclairer sa Citadelle aux couleurs du « FINN », le vert, bien sûr… « 

« Sans compter que l’an prochain, nous devrions pouvoir compter sur le tout nouveau téléphérique … Mais bon, je comprends cette réalité que vous évoquez. Nous allons devoir en discuter entre nous. Actuellement, rien n’est décidé… Mais quelque soient les sites retenus pour l’édition 2021 du Festival, le succès du « FINN » ne pourra que se confirmer, lui qui compte parmi les cinq plus importants Festivals européens consacrés à la Nature.« 

Résultat de recherche d'images pour "Roi Philippe au Festival Nature-Namur photos"

Rencontre entre le Roi et les 2 fondateurs du « FINN » © « L’Avenir »/2019

Ayant rencontré Tanguy Dumortier et les deux fondateurs du FestivalPhilippe Blerot et Philippe Taminiaux, ainsi que des adolescents venus assister à une séance scolaire, nous nous souvenons de la visite du Roi Philippeen 2019, espérant qu’en 2021, l’actuelle crise sanitaire ne sera plus qu’un très mauvais souvenir.

En attendant, restons respectueux de cette splendide nature qui nous entoure et prenons connaissance des deux Palmarès qui furent proclamés, ce soir là. La plupart des réalisateurs n’ayant pu rejoindre Namur, à cause de la« Covit-19 », nous avons pu les écouter et les voir, grâce aux capsules vidéo qu’ils avaient envoyées.

*** Palmarès de la « Compétition des Photographies » :

Notons le nouveau record de participation : 1.367 photographes ont inscrits 9.126 photos, alors que 79 d’entre elles étaient exposées, près du Chapiteau, à la Citadelle.

Grand-Prix : « Das », par Ludo Goossens© Ludo Goossens

Prix du Public « Happy Together », par Alex Pansier

© Alex Pansier

Prix « Mammifères » : « Figé », par Lucas Melcarne

© Lucas Melcarne

Prix « Oiseaux » : « Lumineux », par Olivier Gutfreund

© 0livier Gutfreund

* Prix « Paysages » : « The Astonishing », par Mauro Tronto

© Mauro Tronto

* Prix « Nature en Mouvement » : « Falling Leaves are blue », par Kallol Mukherje

© Kallol Mukherjee

* Prix « Homme & Nature » : « Martinet », par Nicolas Periaut

© Nicoals Periault

* Prix « Humour » : « Manneken Pis Gerrardsbergen »par Stefaan Brodelet

© Stefaan Brodelet

* Prix « Flore » : « A thousand Years »par Mauro Tronto

© Mauro Tronto

* Prix « Autres Animaux » : « Storm Dragon », par Cornelis Jari

© Cornelis Jari

* Prix « Mini-Série » : « Le Lutin voltigeur », par Christophe Salin

 © Christophe Salin

* Prix « Moins de 18 Ans » : « Surprise mutuelle »par Ugo Di Capua

© Ugo Di Capua

*** Palmarès de la « Compétition des Films professionnels » :

En 2020, 518 films ont été reçus en soumission, issus de 82 nationalités, la sélection officielle ayant permis à 31 films d’être soumis aux jugements du Jury et du public, chacun étant projeté à deux reprisesau « Delta » ou sur le site de « Terra Nova »à la Citadelle.

* Grand-Prix 
: « Quand Baleines et Tortues nous montrent le Chemin » (Fra./2019/54′), par Rémy Tézier  

© Rémy Tézier 

Synopsis « Depuis quelques années, les baleines à bosse et les tortues marines sont de retour dans les eaux de La Réunion. Un formidable espoir pour la biodiversité et un bel exemple pour la planète. Pourquoi ces espèces fréquentent-elles à nouveau les eaux réunionnaises qu’elles avaient désertées ? Pour comprendre le phénomène, suivons le quotidien d’un jeune baleineau et d’une tortue verte qui a grandi sur le récif corallien… »

* Prix du Public « Okavango-La Rivière des Rêves » (Aut.-Afr. du Sud/2019/94′), par Derek  Beverly Joubert 

© Derek & Beverly Joubert 

Synopsis « L’Okavango, en Afrique australe, est un des plus grands fleuves au monde. C’est aussi un fleuve à nul autre pareil. Les créatures qui le peuplent, les lions, les léopards, les lycaons, les éléphants vivent au paradis. Mais le paradis des uns peut être l’enfer des autres !.. »

* Prix du Scénario & Prix de l’Image 
: « Planète Méditérranée » (Fra./2020/96′), par
Gil Kebaïli

© Gil Kebaili

Synopsis : « Explorer les grandes profondeurs, s’affranchir du temps et repousser les limites du corps humain. Quatre plongeurs ont vécu, en juillet 2019, une expérience inédite : habiter dans un caisson pressurisé de 5m² pendant 28 jours, afin d’explorer, sans limites, la zone des 100m et révéler les fonds luxuriants et encore méconnus de la Méditerranée. Une ‘mer  blessée’, mais qui regorge encore d’oasis secrètes… »

* Prix du Comportement animalier 
: « À l’écoute de la Nature-Le secret du Fou volant » (Australie/2019/85′), par Jacques Mitsch

© Jacques Mitsch

Prix de l’Environnement (attribué par le Jury des Jeunes) : « Un Peloton contre le Plastique » (Australie/2019/85′), par Jamie Lepre

© Jamie Lepre

Scénario : « Le cinéaste Jamie Lepre et l’activiste environnemental Paul Hellier se sont lancés dans une épique balade à vélo à travers, dans l’ordre, le Vietnam, le Cambodge et la Thaïlande. Ce peloton amateur met en évidence l’ampleur tragique de cette catastrophe environnementale, mais célèbre également les efforts inspirants des habitants qui luttent contre une marée plastique en plein essor et éduquent leur entourage… »

Prix du Court-Métrage 
: « The Human » (P.B./2019/10’), par Harko Wubs

© Harko Wubs

Scénario « Au fil des siècles, L’espèce humaine a fortement adapté ses techniques de chasse pour obtenir sa nourriture quotidienne. Observons sa méthode la plus classique pour arriver à ses fins afin de s’interroger sur le rapport de l’humanité à la nature… »

Coup de Coeur du Jury
 : « Coup de Chaud pour les Rennes de Sibérie » (All./2020/ 51′), par Henry M. Mix  & Boas Schwarz

© Henry M. Mix  & Boas Schwarz

Scénario « Environ les deux tiers de l’Arctique appartiennent au plus grand pays du monde, la Russie. Des scientifiques du monde entier commencent à explorer cette immense région et ce qu’ils y trouvent est alarmant. Des canyons gigantesques, des ‘mégaslumps’, se creusent profondément avec la présence de méthane, dont son effet de serre est 80 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. La boîte de Pandore est désormais ouverte. Le sort des hommes et de la faune est en jeu, tout comme l’ensemble de l’Arctique… »

Autres temps forts :

Sorties nature
Une programmation de balades dans la Nature © « FINN »/2019
Rappelons que le « FINN » ne se limitait pas à 3 compétitions – ces deux-ci et celle « des Films Amateurs », dont vous nous avions révélé le Palmarès au sein du précédent article -, une programme de balades dans la nature ayant été proposé, de même que des initiations à la photographie, des animations scolaires et familiales, sans oublier les expositions de photographies, à la Citadelle et au« Delta », ainsi que le« Village Nature », à l’intérieur de l’ancienne caserne de« Terra Nova ».
ANIMATIONS SCOLAIRES
EXPOS PHOTOS
De nombreux stands dans le « Village Nature », à la Citadelle © « FINN »/2019
Quelque soient ses lieux d’organisation, rendez-vous en octobre 2021, pour la 27è édition du « Festival Internationnal Nature-Namur », nous rappelant la conclusion du colloque du « DNF » (« Département Nature et Forêt »), du lundi 12 octobre : « La beauté nourrit l’homme, la nature est belle » !
Festival International nature Namur - edition 2018
Yves Calbert.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer