Restructuration annoncée chez TI Group Wandre : 40 emplois sont menacés



La direction de TI Group Automotive Systems Belgium à Wandre a annoncé jeudi, lors d’un conseil d’entreprise, son intention de licencier 40 travailleurs (34 ouvriers et 6 employés) sur les 117 occupés sur le site liégeois, a indiqué la CSC METEA.

La société produit notamment du feuillard cuivré destiné en grande partie à l’industrie automobile. Elle fait partie de la multinationale américaine TI Automotive qui possède 111 sites de fabrication dans 28 pays. Trois sont implantés en Belgique.

L’entreprise évoque une volonté de se repositionner sur un marché de l’automobile en profonde mutation et une volonté de rester compétitive et pointe du doigt le durcissement des normes antipollution, les normes “euro”, les alternatives au moteur thermique ainsi que la crise Covid. “Cette nouvelle annonce ne fait que renforcer nos craintes pour l’emploi en région liégeoise. La situation est chaque jour plus préoccupante”, estime René Petit, secrétaire permanent CSC METEA.

La phase d’information et consultation de la procédure Renault débute le 9 février.



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer