Une dixième éolienne sera installée à Mesnil-Saint-Blaise l’année prochaine

La société Vents d’Houyet installera une dixième éolienne à Mesnil-Saint-Blaise. Un accord a finalement été trouvé avec la nouvelle majorité communale pour occuper un terrain public.

Pour l’instant, elles sont neuf à brasser le vent des hauteurs de Mesnil-Saint-Blaise. Mais en 2021, une dixième éolienne rejoindra le parc éolien de la société Vents d’Houyet. Le permis pour cette nouvelle éolienne est accordé depuis 2016. Pour autant, ce n’est que maintenant qu’un accord a pu être trouvé avec la commune pour lancer le chantier, comme l’explique Bernard Delville, l’un des fondateurs de Vents d’Houyet:

L’éolienne se trouvera sur un terrain qui appartient à la commune et nous sommes arrivés à un accord avec elle. Nous avons payé une somme unique et forfaitaire de 177.761€ en compensation du droit de superficie pour l’utilisation du terrain communal pendant vingt ans. Nous paierons aussi une redevance annuelle de 7.500€ à la Ville. Cela permettra à la commune d’avoir un levier pour faire de l’investissement. La commune pourra ainsi faire un audit énergie et faire des investissements énergétiques.

Vents d’Houyet fait aussi des investissements, mais pour des associations. Les propriétaires ont fait un don au club de foot de Mesnil-Saint-Blaise qui n’a plus d’entrée d’argent suite à l’arrêt des matchs:

Le club se trouve en plein milieu du parc éolien et il a des difficultés pour payer ses facteurs, il a besoin de vestiaires corrects. Nous avons donc décidé de leur donner de l’argent. Nous avons une certaine vision de notre société et nous voulons qu’elle soit éthique. Nous voulons financer le développement local.

En effet, Vents d’Houyet a la particularité d’avoir une finalité sociale. Il s’agit d’une société à commandite par actions. C’est pour cela qu’une partie de ses bénéfices doit être utilisée pour le bien commun. Néanmoins, l’opacité de sa structure et l’évolution du projet entrepreneurial lui déjà causé des ennuis avec des coopérateurs partenaires d’autres projets éoliens. En 2018, des coopérateurs avaient investi 800.000€ et ils se sentaient lésés. Sans donner d’explications, Vents d’Houyet assure qu’un accord a été trouvé et que les relations sont maintenant apaisées.

0 Partages