Une étude pour évaluer les effets de l’exploitation et du développement économique de Liege Airport

Par voie de communiqué de presse, Liege Airport a annoncé ce vendredi 2 octobre que le conseil d’administration de l’aéroport avait désigné le bureau d’études qui sera chargé de réaliser l’étude d’incidences.

Pour rappel, la procédure de renouvellement du permis d’environnement de l’aéroport impose une étude préalable des incidences sur l’environnement. C’est dans ce cadre qu’un marché public avait été lancé en décembre 2019 afin de choisir le bureau chargé de rendre cette étude d’incidences. Le voici désormais désigné.

Une réunion d’information du public sera organisée dans les prochaines semaines. Elle marquera le début de l’étude dont la durée est estimée à plus ou moins 12 mois.

Dans le cadre de cette étude, au moins toutes les communes du PDLT (plan de développement à long terme) seront concernées. Le fonctionnaire technique de la Wallonie fixera la limite exacte du périmètre de l’étude, indique le communiqué de presse.

Cette étude d’incidences vise à identifier et ré-évaluer les effets de l’exploitation et du développement
économique de l’aéroport sur l’environnement mais aussi à proposer des mesures visant à éviter ou à réduire les effets négatifs importants sur l’environnement dans une optique d’équilibre entre le développement économique et les impacts environnementaux.

Les mouvements de grogne sont nombreux en région liégeoise concernant cet aéroport. En cause: une augmentation nette des nuisances liées à l’activité cargo qui touchent même des communes éloignées, comme Neupré ou encore Visé. Des nuisances qui s’expliqueraient par la direction du vent.

0 Partages