Lancement de Media Sambre faktory à Charleroi



 

Que se cache-t-il derrière ce projet imaginé il y a un peu plus d’un an, et qui réunit désormais à Charleroi la RTBF, Molengeek/CharleWood, le MiiL (le Lab Media de l’UCLouvain) et Télésambre ?

La volonté et l’ambition commune de déployer au centre-ville de Charleroi, une nouvelle dynamique dans un nouveau lieu pour développer et apprendre les médias de demain.

Pour Jean-Paul Philippot, Administrateur général de la RTBF : « Accueillir CharleWood, le MiiL, le Lab média del’UCLouvain, dans un bâtiment que nous occupons avec Télésambre, c’est s’ouvrir à des compétences et des ambitions différentes des nôtres. C’est s’ouvrir aux autres et contribuer au développement d’un écosystème dans lequel des dynamiques innovantes, de co-créations, d’apprentissages croisés vont naturellement se mettre en place et renforcer, au coeur de la cité, les missions de service public de la RTBF. »

« Notre ambition, comme à Molenbeek, dit Ibrahim Ouassari le co-fondateur de Molengeek, est de rendre le digital accessible à tous. Ici à Charleroi, nous soutiendrons des jeunes qui veulent lancer leur start-up dans le secteur des technologies du web, des médias, du marketing et nous permettrons aussi à d’autres jeunes demandeurs d’emploi de suivre des formations intensives de 6 mois en marketing digital. Ces formations seront très orientées média puisque l’environnement proche de la RTBF s’y prête».

140 jeunes au 1er Hackathon de Média Sambre faktory.

Dans les faits, l’activité de CharleWood a déjà démarré en janvier avec l’organisation d’un hackathon 100 % virtuel qui a réuni 140 jeunes. Avril a été est le mois du lancement d’un webmedia, sur Twitch, Le Bug. Une chaîne conçue par les jeunes pour les jeunes et qui décode toute l’actualité tech, talk-show, rencontres, décodage etc.

« Par sa participation dans Média Sambre faktory, l’UCLouvain pose un jalon dans son implantation dans l’écosystème digital carolo ». Les mots sont de Vincent

Blondel, Recteur de l’UCLouvain : « Notre université est très heureuse de se développer comme un partenaire de recherches et de formations de qualité ».

Sébastien Nahon, Directeur du MiiL : « Nous voulons mener des projets d’innovation media avec la RTBF, développer de nouveaux produits et services innovants, travailler sur les nouveaux modes de narration, comprendre les besoins des médias comme la RTBF ou Télésambre, nous imprégner des besoins des publics pour proposer des prototypes et des solutions d’avenir, rapprocher nos étudiants de l’industrie média pour les plonger dans les réalités les plus proches possibles du terrain ».

Valérie Dumont, Directrice générale de Télésambre : « Notre média veut inscrire Charleroi dans la transition numérique. Il est important pour nous de participer àcette expérience d’ouverture, de partage d’expertises et d’acquisition de compétences pour poursuivre notre virage digital aux côtés de notre partenaire qu’est la RTBF »

Les jeunes participants aux formations de CharleWood ou de l’UCLouvain pourront, via Média Sambre faktory, s’immerger et bénéficier du savoir-faire des collaborateur.rices de la RTBF et de Télésambre tandis qu’à leur contact, ils pourront s’aguerrir aux nouveaux formats digitaux. Une opportunité pour Télésambre, le média de proximité local désireux d’ asseoir son virage digital et d’étendre son champ d’action.

Dans la foulée de ce projet la RTBF a développé deux espaces de productions digitales pour répondre aux besoins de plus en plus importants des publics et des équipes de production. Valérie Druitte, Cheffe de projet de Média Sambre faktory : « C’est totalement inédit ! Ces deux studios « plug and play » sont partagés par les quatre partenaires. Nous y privilégions la production digitale, de plus en plus marquée à la RTBF, la formation de nos équipes, celles de nos partenaires, les tests de tous types, l’expérimentation et bien sûr l’éducation aux médias. Le matériel est spécifiquement adapté au digital et les espaces sont franchement très agréables. »



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer