Recherche d’emploi : soutien aux personnes présentant des troubles psychiques



La Wallonie va affecter 3,3 millions € pour la mise en place d’un soutien renforcé dans la recherche d’emploi à l’attention des personnes ayant des problématiques de santé mentale ou présentant des troubles psychiques.

En Belgique, une personne inactive sur quatre (25,3 %) est en maladie ou invalidité, contre une moyenne de 19,6 % au niveau européen d’après une étude de Randstad Research. Cette proportion ne cesse d’augmenter. En 2010, elle s’élevait à 15,7 %.

Selon les chiffres de l’INAMI, en 20 ans, la part des personnes qui entrent en invalidité pour cause de troubles psychiques a progressé de près de 8 % pour les hommes (de 22 % en 1995 à 30 % en 2016) et de plus de 4 % pour les femmes (de 30 % en 1995 à 34 % en 2016), soit un tiers des personnes en invalidité.

Trois mesures sont adoptées pour enrayer ce phénomène :

  1. Extension sur le territoire wallon de la méthodologie pilote « Activation » ; il s’agit d’un accompagnement individualisé des parcours d’insertion (accompagnement de la formation, recherche active d’emploi et maintien à l’emploi), déployés par des acteurs spécialisés dans l’accompagnement des publics présentant des troubles de santé mentale ;
  2. Recours du FOREM à d’autres acteurs spécialisés dans le champ de la santé au sens large, de l’insertion sociale ou socioprofessionnelle afin de couvrir les besoins de ces publics en recherche d’emploi ;
  3. Engagement de cinq psychologues supplémentaires au FOREM en appui de cet accompagnement.


1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer