Tatoueurs et perceurs réunis pour une action au profit de l’ASBL Alysson Jadin en soutien aux indépendants



Au mois de novembre, Alysson Jadin, jeune barbière qui avait ouvert son salon rue Saint-Gilles, avait mis fin à ses jours à 24 ans à cause des difficultés financière auxquelles elle était confrontée dans le contexte de fermeture des commerces non-essentiels. Elle était devenue le symbole de nombreux commerçants qui se sentent toujours actuellement une période difficile, tant au plan financier que psychologique.

La monde du tatouage et du piercing, dont la jeune fille était proche a mis sur pied 96092 Solidaires (référence au code NACE qui reprend l’ensemble des indépendants belges dans le domaine du piercing et tatouage) une action de soutien aux indépendants “oubliés” qui s’adresse à tous les amoureux de tatouage et de piercing.
Regroupés au sein de l’association Alysson Jadin, fonds de solidarité pour indépendants qui soutient notamment les indépendants financièrement, juridiquement et mentalement grâce à une cellule psychologique, ils publieront le 18 avril des flash (dessins uniques créés rapidement par le tatoueur selon l’inspiration du moment et rapides à tatouer), des piercings et des illustrations que vous pourrez réserver. Ceux-ci seront réalisés dès que leurs salons pourront rouvrir et le montant payé par les futurs clients sera versé sur le compte en banque de l’association de manière à alimenter le fonds.

1000 participants et 45 tatoueurs/pierceurs, dont les Liégeois Jean-Pierre Mottin, Lunacy Ink, Lady Apple,…
Plus d’infos via via ce lien Facebook.



1 Partages
Tweetez
Partagez1
Partagez
Enregistrer